chere tribu,

sorry David d’etre restes plus d’un mois sans nouvelles ;c))

au dernier recit, nous etions a Chelyabinsk. de la, 2000 km ou 35 heures de train pour rattraper un peu le temps qui passe trop vite. c’est cool le train !!!. rien d’autre a faire que dormir, lire, manger et bavarder.

de Krasnoyarsk a Oulan Oude, a peu pres 1700 km (le plus direct n’est pas cnouskonpedale !!!) et nous sortons enfin de l’obscurantisme: nous comprenons desormais l’origine des montagnes russes, celebre attraction populaire des parcs d’attraction. et surtout 80% de la route qui nous a menes de Krasnoyarsk a Oulan Oude. ca monte, ca descend, ca tourne, et ca remonte, ca redescend, etc … qui a cru que la Siberie est plate ??? certaines descentes faisaient 9 km de long (le pied !!!), d’autres montees allaient au-dela de 10 km pour le plus grand plaisir de Dom qui aime se faire mal.

et la route … ben pas toujours asphaltee, nous sommes en Russie tout de meme, et il nous est arrive de faire 40 bornes sur une piste defoncee et caillouteuse (seulement un rayon casse, pas de crevaison !!!), max 7 km/heure, alors qu’il s’agit de la route unique a travers le sud de la Siberie, un axe majeur. plus rien ne nous etonne en Russie !!!

les yagadas, c’est le mot generique en russe pour designer les baies en tout genre: fraises, framboises, myrtilles, … et a cette saison de l’annee, la nature et les jardins en sont combles. a tel point que les gens nous les offrent en masse car eux en sont gaves. ils les ramassent dans les bois et les pres, et les vendent par seaux entiers sur le bord de la route. les jardins sont merveilleux, garnis a profusion. une nature genereuse et abondante apres les rudes mois de l’hiver.

il en est de meme de tous les paysages, des forets denses, des prairies vastes, colorees (jaunes, mauves) et herbeuses, le vert intense est la couleur dominante. une nature vierge car aucune voie aisee n’y accede. cette incroyable nature offre au voyageur l’immense liberte d’etablir son campement ou il veut. pas de restrictions, mis a part quelques reserves naturelles, la propriete privee existe a peine. seul hic, c’est toujours le TGV russe ou Train a Grand Vacarme !!! la ligne unique suit la route unique .. avec nos velos charges, on peut difficilement nous en eloigner pour la nuit et le « doux » bruit du train « berce » nos nuits c(( ce n’est pas l’un ou l’autre train, mais une circulation intensive de trains de marchandises et de passagers. alors c’est plus ecolo mais ca perturbe la quietude de ces surperbes endroits.

c’etait un reve, un nom mythique, … nous l’avons vu, nous l’avons touche, nous l’avons goute: le BAIKAL … une masse d’eau cristalline, pure, a tel point qu’on peut boire en nageant. completement gele l’hiver, l’eau y est bonne pour la baignade l’ete (dingue !!!). nous en avons profite, nous l’avons longe durant une semaine, un pincement au coeur quand notre route s’en est devie. et il parait que nous n’avons as vu le plus beau … les rives sont montagneuses, des falaises qui se jettent dans l’eau, des torrents purs qui l’alimentent, splendide.

amoureux de la Russie, encore plus de la Siberie, nous voulions prolonger notre visa dans le pays de quelques mois. nous realisions alors que nous restions d’eternels insatisfaits, que nous en voulions plus et toujours plus, assoiffes de cette belle nature, de rencontres de ce peuple attachant. nous nous sommes alors resolus a accepter qu’a velo nous ne pourrions tout voir, que nous avons choisi la transhumance et par consequent nous sommes amenes a quitter, a aller plus loin, a passer, … mentalement nous nous preparions a aller ailleurs, a aller savourer d’autres gouts, humer d’autres odeurs, contempler d’autres splendeurs, …

plus de 5000 km parcourus en Russie et on realise que malgre l’immensite du territoire, les maisons et les blocs de beton urbains se ressemblent, pas de particularites regionales au niveau de l’architecture. tous les Russes mangent la meme chose a travers tout le pays; ils cultivent les memes legumes, cueillent les memes fruits et en font les memes conserves pour l’hiver. et quel que soit le type ethnique … ici a Oulan Oude, en majorite les visages sont arrondis, les yeux brides, les nez aplatis, mais la vie est la meme qu’a Saint-Petersbourg, Kazan ou Chelyabinsk. cette uniformite nous epate, nous espante. incroyable Russie !!!

tout au long de notre itineraire en Russie, nous avons recu une incroyable quantite de bons voeux de la part des gens: heureux voyage (traductin litterale), bonne chance, bonne route, … et croyez-le ou non mais quand ce fil est long de 5000 km nous nous sentons enrobes de bienveillance. un fil d’energie positive, de bonnes intentions, notre etoile ne travaille pas toute seule, c’est un reseau que nous avons cree.

nous sommes a 230 km de la frontiere avec la Mongolie et bientot 8000 km au compteur. petit a petit nous faisons notre route. petit a petit nous avancons. nous relativisons les distances; nous nous sentons loin et tellement pres a la fois.

ce ne sera qu’une premiere etape en Mongolie, que nous traversons via Oulaan Baator et un bout du Gobi pour rejoindre la Chine et Pekin fin novembre au plus tard. l’objectif est de rejoindre le sud, un climat plus clement pour l’hiver. nous y retournerons l’ete prochain plus longuement, pour profiter de l’ete, septembre pouvant deja etre froid; la Mongolie est un des pays les plus hauts du monde.

nous aussi nous sommes avides de vous lire autant que possible. gourmands de lectures, les pensees ne nous suffisent pas toujours. le temps passe … nous vous esperons tous en forme et heureux.

on vous embrasse bien fort,

les amoureux a roulettes

Publicités